Organisme de Formation : devez-vous désigner un Commissaire aux comptes?

A plusieurs reprises, dans le cadre des divers accompagnements d’Organismes de Formation que je réalise, comprenant notamment l’aide au montage du dossier de certification Qualité ICPF&PSI, j’ai été amenée à rappeler un article très important du Code du Travail, souvent méconnu. Si vous dirigez une société privée dont l’activité principale EST ou N’EST PAS la Formation Professionnelle Continue, et que cette même société a obtenu un numéro de Déclaration d’Activité auprès de la DIRECCTE, ce qui suit vous concerne peut-être, car les seuils de déclenchement qui prévalent, concernant l’obligation de désigner un Commissaire aux comptes (CAC), sont ceux en lien avec l’article R6352-19 du Code du Travail. Rappelons que le défaut de nomination d’un CAC peut avoir, lorsque celle-ci est obligatoire, des conséquences préjudiciables à la société (annulation des délibérations prises en assemblée générale) et au dirigeant (sanctions pénales). Notamment, l’article L820-4 du Code de Commerce prévoit une peine d’emprisonnement de deux… La suite ici 😉